Guide & Annuaire Loisirs, Évasion et Tourisme en Algérie

A Adrar (Wilaya 01) aussi, les foggaras sont reines. Ici, comme à Timimoun, les vergers resplendissent au point qu’Adrar est devenue une capitale agricole de l’Algérie moderne. Capitale de la tomate saharienne, la cité actuelle, qui a sa fête annuelle en mars, sait faire oublier sa modernité, notamment aux curieux quiauront le courage de s’aventurer à Tamentit, à une douzaine de kilomètres.

Cette oasis surplombée d’un ksar fut un ancien centre spirituel, qui rayonnait bien au-delà de la région, jusqu’au Mali.

Adrar, c’est aussi la dernière étape avant le fameux et mythique Tanezrouft, « le pays de la soif », immense plateau s’étendant sur 800 kilomètres…

Plus au sud, enfin, Bordj Badji Mokhtar, ancien fort en ruines, aujourd’hui ville frontière reliée à Alger par la transsaharienne, à plus de 2 000 kilomètres plus au nord…