Annuaire

A Adrar (Wilaya 01) aussi, les foggaras sont reines. Ici, comme à Timimoun, les vergers resplendissent au point qu’Adrar est devenue une capitale agricole de l’Algérie moderne. Capitale de la tomate saharienne, la cité actuelle, qui a sa fête annuelle en mars, sait faire oublier sa modernité, notamment aux curieux quiauront le courage de s’aventurer à Tamentit, à une douzaine de kilomètres.

Cette oasis surplombée d’un ksar fut un ancien centre spirituel, qui rayonnait bien au-delà de la région, jusqu’au Mali.

Adrar, c’est aussi la dernière étape avant le fameux et mythique Tanezrouft, « le pays de la soif », immense plateau s’étendant sur 800 kilomètres…

Plus au sud, enfin, Bordj Badji Mokhtar, ancien fort en ruines, aujourd’hui ville frontière reliée à Alger par la transsaharienne, à plus de 2 000 kilomètres plus au nord…

Quoi ?
plusmoins
Avis des internautes
Orientation / Style
Équipements et Services
Équipements et Services
plusmoins
Équipements et Services
Équipements et Services
Saveurs
plusmoins
Photo
Casbah de Melouka
Melouka, Ouled Ahmed Tammi, Adrar
Hôtel Mraguen
Mraguen, Adrar, Adrar
Partagez sur :