PETRA : Site archéologique de Mellakou

0.000
Infos pratiques
Informations de contact
akhenak, Seddouk, Béjaïa
Localisation
Seddouk, Béjaïa, Algérie
Photos
  • PETRA - Site archéologique de Mellakou 1
  • PETRA - Site archéologique de Mellakou
  • PETRA - Site archéologique de Mellakou 2
  • PETRA - Site archéologique de Mellakou 0
Déscription

Le site de Mlakou, de l’antique Petra est localisé suite à la découverte de l’inscription latine en 1901, dite inscription de Petra ou de Sammac. Cette dernière est un document important qui confirme les données historiques relatées par l’historien Latin Ammien Marcelin; dans l’un de ses volumes lors de l’expédition militaire du comte romain Théodose en 372 pour mettre fin à l’insurrection du roi Firmus. Il décrit le site comme un château «Fendus» aux dimensions d’une ville et plein de provisions agricoles. Il le nomme « Petra » et le situe à une journée de marche deTubusuptu, actuelle Tiklat.

D’après les textes, en 370 apr c., le père Nubel est décédé en laissant six fils (Firmus, Gildon, Mazuca, Dius, Masezel et Sammac) et une fille Cyria ou Syria; mise à part à Gildon, chacun de ces fils gère un domaine agricole dans le territoire de la Maurétanie césarienne. Mais, la représentation du trône de la famille avait posé un problème. Comme il est de tradition, le fils ainé Firmus ; installé dans le château de Beni-Aicha à Thénia (wilaya de Boumerdes) qui sera héritier du trône. Ce à quoi Rome s’est opposée en soutenant son frère Sammac ; installé au château de Petra et ce afin de protéger ses intérêts dans la région. Une guerre s’est produite entre les fils de Nubel et s’est terminée par l’exécution de Sammac par son frère Firmus qui devenu par la suite à la tête du trône. Ce nouveau roi avait rompu le lien de fidélité avec Rome et il a fini par déclarer la guerre contre elle en arrêtant l’envoi des vivres. Par la suite avait envahi beaucoup de villes romaines de la Mauritanie césarienne et d’autres sont rentrée sous ses ordres et il a formé une armée, composée de 20 000 soldats.

Le site a vécu une destruction au 4ème siècle commanditée par Théodose qui organisa une expédition militaire dans cette vallée afin de combattre Firmus et quelques-uns de ses frères qui se sont opposés les romains.

Après une guerre qui a duré plus de trois années entre le roi Firmus et le Chef de l’armée romaine et qui s’est terminée par la défaite du prince autochtone par trahison du roi Ighmazen et de son frère Gildon, un allé des Romains.

Partagez sur :
Avis
À proximité
Zoo Kefous
Akbou, Béjaïa 9.85 km
Les distances sont calculées à vol d’oiseau. Les distances de trajet réelles peuvent varier.
Partagez sur :