Tizi-Ouzou: Aït Menguellet retrouve son public à Tigzirt après 53 ans d’absence

Tizi-Ouzou: Aït Menguellet retrouve son public à Tigzirt après 53 ans d’absence

TIZI-OUZOU- Le chantre de la chanson kabyle Lounis Aït Menguellet, a inauguré, jeudi soir, la troisième édition du festival “Les Belles nuits de Tigzirt” (40km au Nord de Tizi-Ouzou), devant un public charmé de retrouver l’artiste, après 53 ans d’absence.

La soirée inaugurale de la nouvelle édition du festival, de retour après deux années d’absence en raison de la pandémie (Covid-19), a été confiée à l’artiste-poète Aït Menguellet qui s’est produit pour la deuxième fois à Tigzirt.

Sa première montée sur scène, “la toute première de sa carrière”, a eu lieu en 1969 dans cette même ville lors de “la fête annuelle de Tigzirt” a-t-il affirmé, exprimant à l’occasion sa joie de retrouver son public.

En l’espace de trois heures, le grand poète, chanteur et musicien, a réussi à rassembler plusieurs générations de ses fans. Selon Hakim Bellout, organisateur de l’événement, le festival a drainé environ 5000 visiteurs au premier jour, (des vacanciers, des membres de la communauté algérienne établie à l’étranger et des admirateurs venus de toutes les wilayas).

Dans une ambiance festive, le titre emblématique “a Tamurtiw” (O Mon pays), a ouvert le bal de ce Gala, puis suivent les titres “Thafath N dunithi-iw” (Lumière de ma vie) “Arac N Ldzayer” (les enfants de l’Algérie) Svar ayouliw (aie la patience mon cœur) et bien d’autres, toutes appréciées du public qui les a reprises en chœur. L’artiste a clos le spectacle par l’inoubliable Kechini ruh nek adquimagh (Pars, moi je reste), sous les applaudissements de son public.

Trois autres artistes de renom sont à l’affiche de la troisième édition du festival “les belles nuits de Tigzirt”, dans cette ville côtière de la wilaya de Tizi-Ouzou. Takfarinas, Mohamed Allaoua, et L’Algérino ont confirmé leur participation à cette manifestation qui se poursuivre jusqu’au 6 août à l’Espace Louni de Tigzirt, ont fait savoir les organisateurs.

Le chanteur Mohamed Allaoua est programmé pour la soirée du 29 juillet, et le public a rendez-vous une semaine après, soit le 5 août, avec le rappeur et chanteur, L’Algérino. La clôture du festival sera assurée par l’une des plus célèbre voix de la chanson kabyle, Takfarinas, qui donne rendez-vous, le 6 août, à ses nombreux fans.

Des activités culturelles diverses et variées sont prévues tout au long du festival. Elles seront animées par 12 associations. Des ateliers de chant traditionnel, du théâtre et des activités sportives sont aussi au menu.

L’événement est organisé en collaboration avec l’Assemblée populaire communale (APC) de Tigzirt, la direction locale de la Culture et des Arts, l’Assemblée populaire de wilaya (APW) et l’Office national des droits d’auteur et droits voisins (ONDA).

La prochaine édition sera probablement déplacée au théâtre de verdure, un projet en cours de réalisation, a déclaré le président de l’APC de Tigzirt, Argradj Mourad-Lounes. Selon lui, le taux d’avancement des travaux est estimé à 35%.

Les organisateurs ont exprimé leur souhait que le festival soit institutionnalisé “Festival international les Belles nuits de Tigzirt” afin de le “pérenniser et permettre à la région Centre du pays d’avoir un événement artistique d’envergure internationale”.

Partagez sur :

Source : APS

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.