Guide & Annuaire Loisirs, Évasion et Tourisme en Algérie

Wilaya de Ghardaïa (47) : La vallée du M’Zab !

Le paysage de la vallée du M’Zab, créé au Xe siècle par les Ibadites autour de leurs cinq ksour, ou villages fortifiés, semble être resté intact. Simple, fonctionnelle et parfaitement adaptée à l’environnement, l’architecture du M’zab a été conçue pour la vie en communauté, tout en respectant les structures familiales. C’est une source d’inspiration pour les grands maîtres, comme Ravereau, Pouillon, Boffill et les urbanistes d’aujourd’hui.

La Pentapole traditionnelle se compose des cinq premiers ksour : Al Ataf ; Bou Noura ; Ghardaïa ; Melika et Béni Ysguen, érigée entre le XIe siècle et le XIVe siècles. A cet ensemble originel, s’ajoutent à partir du XVIIe siècle deux centres importants éloignés des ksour d’origine : Guerrara et Berriane. Les ksour de la Pentapole se rejoignent par leurs extensions. Elles se déroulent le long de l’oued Ghardaïa, et d’ouest en Est.

Fondée en 1053, Ghardaïa est la plus grande des cités de la Pentapole. La ville prend la forme d’une pyramide, accrochée à une forte butte, au sommet de laquelle trône la mosquée centrale, au minaret si typique. Le réseau des ruelles, circulaire ou radiale, enserre les habitations,
construites les unes contre les autres, et les murailles successives dont s’est entourée la ville à différentes époques. Au centre, près de la grande mosquée, se trouve la fameuse « Grotte de Daya ». En contrebas, on peut visiter aussi bien le centre artisanal, que la vaste esplanade du marché, un des plus beaux du Nord-Sahara. La ville est aussi le lieu de la confrontation des architectures, traditionnelle contre coloniale ou moderne, mais aussi essais magnifiques d’intégration,d’inspiration des rites locaux : Ravereau et Pouillon signeront la poste, la mairie, mais surtout l’hôtel Les Rostemides.