TR de Constantine: présentation de la générale de la pièce “Un été Africain”

TR de Constantine: présentation de la générale de la pièce “Un été Africain”

La générale de la pièce théâtrale ’’Un été Africain’’, adaptée du roman éponyme de l’écrivain Mohamed Dib (1920-2003), a été présentée, samedi soir, au théâtre régional Mohamed Tahar Fergani de Constantine en présence d’une assistance nombreuse.

Adaptée au théâtre par Said Boulmerka et mise en scène par Karim Boudechiche, l’œuvre présentée à l’occasion de la célébration du 60 ème anniversaire de la fête de la Victoire (19 mars), relate l’histoire de Zakia, campée par Yasmine Abbassi, une jeune fille fière d’avoir décroché son baccalauréat, durant l’été 1958, et rêve d’aller à l’université et d’un avenir meilleur, alors que la société algérienne, hommes et femmes, subissait le joug colonial.

Sa déception fut grande quand elle s’aperçoit que son père ou encore son oncle maternel ont d’autres projets pour elle, qu’ils ont des prétendants ‘’intéressants’’.

Elle vit alors un véritable dilemme entre sa situation et celle de son pays, dans un contexte d’éveil de la conscience du peuple qui décide de prendre son destin en main.

Les scènes s’entrecroisent pour relater le vécu des Algériens sous l’occupation française, entre Rahma, contrainte de quitter son village pour aller travailler en ville et fuir la misère imposée par l’occupant qui a spolié la terre et les richesses, Sabri, un ivrogne mal dans sa peau, et Ahmed, le frère de Rahma partit au maquis pour libérer le pays.

Zakia décide alors de rejoindre à son tour le maquis, convaincue que pour libérer les mentalités, il faut commencer par libérer la terre.

Après le spectacle, Karim Boudechiche a indiqué à l’APS, qu’il était satisfait de la prestation des comédiens, soulignant que ‘’le texte et le thème étaient proches du public et les comédiens ont su transmettre l’émotion, à travers des scènes qui relatent un pan de l’histoire du pays’’.

De son côté, Said Boulmerka qui a également campé le rôle de l’officier français, arrogant et hautain, a indiqué que l’adaptation du roman de Mohamed Dib était ‘’un travail passionnant’’, estimant avoir réussi à faire passer l’émotion du texte au public.

Une pléiade d’artistes des deux générations, notamment Atika Belezma, Djamel Mezouari, Mohamed Delloum, Hadjer Siraoui, Abir Benacer et Faiza Bibeche ont partagé l’affiche de la pièce ‘’Un été Africain’’.

La pièce, jouée à guichet fermé, sera présentée dimanche au théâtre régional Mohamed Tahar Fergani pour le public qui n’a pas pu assister à la générale, précise l’administration du théâtre.

Partagez sur :

Source : APS

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.