TNA : Générale de la pièce « RAMADA 19 »

TNA : Générale de la pièce « RAMADA 19 »

Théatre National Algérien – TNA : Générale de la pièce « RAMADA 19 »

La grande salle de spectacles Mustapha-Kateb du Théâtre National Algérien Mahieddine-Bachtarzi a abrité, mardi 09 novembre 2021, la représentation générale de la pièce « RAMADA 19 », la dernière production mise en scène par Chawki Bouzid, du TNA.

Devant un public nombreux, la pièce, interprétée par les comédiens Asma El-Cheikh, Mounira Roubhi Fissa, Wael Bouzida, Mohamed El Khalil Djebari, Aymen Bensalah, Bilal Belmadani ; elle raconte l’histoire d’une famille composée de cinq membres. Ces personnages ont été astreint au confinement sanitaire imposée par la pandémie de la Covid-19 ; ils se sont ainsi retrouvés isolés et seuls, chacun face à son égoïsme et son moi profond. Ainsi, des drames familiaux, des non-dits et des questions restées sans réponses remontent à la surface et tourmentent nos protagonistes.

Adapté d’après le roman « Layliyat Ramada » de l’écrivain Waciny Laredj, qui a été estimé dans un texte publié dans la brochure de la pièce, qu’il existe « un lien amoureux entre le théâtre et le roman ». Une relation « complémentaire », selon lui, dans le processus créatif, permettant de donner un autre « corps » au texte, à travers le théâtre, « avec toute sa vitalité et la force de son influence ».

« RAMADA 19 » a, en outre, été adaptée par l’écrivain Abderrazak Boukebba, qui considère (toujours dans la brochure), que l’adaptation théâtrale démarre d’un texte, c’est-à-dire « d’une base claire », mais qui va vers « un horizon sans limites ». Pour lui, le roman « Layliyat Ramada » peut être lu/adapté selon différents angles mais la difficulté adviendrait s’il n’est pas abordé de « manière amoureuse ».

Par ailleurs, Chawki Bouzid a été assisté dans sa mise en scène par Abdelkrim Beriber, alors que la création musicale a été confiée à Fayçal Senouci, tandis que la scénographie a été réalisée par Riadh Segueni. L’archivage et la documentation ont été du ressort d’Anouar Ismallah.

Pour rappel, le public aura rendez-vous ce soir jeudi 11 novembre à 18h au TNA, avec une nouvelle représentation.

Partagez sur :

Voir aussi

Laisser un commentaire