SILA 2022: lancement du programme culturel et distinction de personnalités culturelles

SILA 2022: lancement du programme culturel et distinction de personnalités culturelles

La ministre de la Culture et des Arts, Soraya Mouloudji a présidé, vendredi, l’ouverture du programme culturel de la 25e édition du Salon international du livre d’Alger (SILA) au Palais des expositions (Pins maritimes), conjointement avec le Secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères italien chargé de la Culture, Benedetto Della Vedova.

A cette occasion, Mme Mouloudji a fait savoir que “la 25e édition du SILA, inaugurée jeudi par le Premier ministre, Aïmene Benabderrahmane, est organisée sous les auspices du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, et ce, après deux ans d’absence en raison de la pandémie de covid-19”, soulignant que cet espace culturel important “a une saveur toute particulière pour les écrivains, les éditeurs et les lecteurs”.

Pour la ministre, cette édition “est une occasion pour s’incliner à la mémoire de ceux qui nous ont quitté dernièrement sans que nous puissions leur faire nos adieux ou de moins leur rendre hommage de façon honorable”, relevant l’impératif de “rappeler leurs réalisations et contributions”.

Par ailleurs, et après avoir mis en avant les relations historiques profondes entre l’Algérie et l’Italie, invité d’honneur de cette édition, la première responsable du secteur a affirmé que “l’histoire avait écrit des chapitres de relations ancestrales entre les deux pays. L’Algérie est toujours restée fidèle à ceux qui l’ont aidé à se libérer du colonialisme”,a-t-elle dit.

Le SILA constitue également une opportunité pour l’Algérie et l’Italie, à l’approche du 60e anniversaire de l’indépendance et peu après la fête de la victoire (19 mars), de renouveler les liens bilatéraux d’amitié et de renforcer la coopération, sur la base des accords bilatéraux conclus, a poursuivi Mme Mouloudji.

De son côté, M. Della Vedova a exprimé, dans son allocution, sa gratitude aux autorités algériennes pour avoir choisi l’Italie comme invité d’honneur du 25e SILA, ce qui reflète, a-t-il dit, “la solidité et la profondeur des liens d’amitié” entre les deux pays, relevant l’importance du Salon en tant qu’évènement culturel important au niveau méditerranéen”.

L’Italie a été “toujours proche de l’Algérie notamment à l’indépendance et même après. Leurs relations se sont davantage renforcées après la visite du président italien en Algérie, marquée par la signature de plusieurs accords de coopération dans divers domaines, dont la culture”.

Après avoir passé en revue les domaines de coopération entre les deux parties, M. Della Vidova a souligné “l’importance de la culture dans le renforcement du dialogue, des échanges et de la coopération”, qualifiant d’important” le Sila en tant qu’espace de partage entre éditeurs et auteurs”.

Le pavillon italien accueillera plusieurs manifestations culturelles, dont un hommage aux Italiens qui ont soutenu la cause algérienne, dont l’homme d’affaires Enrico Mattei (1906-1962).

Un autre hommage sera organisé à la mémoire du défunt moudjahid et diplomate Tayeb Boulahrouf (1923- 2005), qui fut le représentant du Gouvernement provisoire de la République algérienne (GPRA) à Rome en 1958.

L’ouverture du programme culturel de la 25e édition du SILA a été marquée par la distinction de personnalités intellectuelles et culturelles, ainsi que d’éditeurs, à savoir, le moudjahid et écrivain Mohamed Salah Seddik, l’écrivain Kaddour M’Hamsadji et l’éditeur Abdallah Cheghnane (Maison d’édition Dahlab).

Mme Mouloudji, accompagnée du responsable italien, a visité le pavillon de l’Italie, invitée d’honneur de cette édition qui se poursuivra jusqu’au 1er avril prochain, sous le slogan “Le livre…passerelle de mémoire”.

La 25e édition du SILA est marquée par une participation record avec 1.250 maisons d’éditions dont 266 éditeurs algériens proposant plus de 300.000 titres, toutes spécialités confondues.

Partagez sur :

Source : APS

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.